Les tout-petits semblent faire leur chemin dans les musées très appréciés d’aujourd’hui à la lumière de la vague de nostalgie dans la mode, remontant même à l’exposition du début des années 2000 qui s’est tenue à Brooklyn en 2017. À partir du mercredi 19 janvier 2022, le Museum of FIT présente enfin une exposition de mode axée sur les années 90 intitulée Réinvention et agitation : la mode des années 90s.

Créée par l’auteur et commissaire Colleen Hill, l’exposition met en lumière des marques et des créateurs emblématiques qui ont établi les codes vestimentaires d’une décennie qui a marqué à la fois la fin d’un siècle et un millénaire. Avec des concepts allant du minimalisme à la revitalisation des maisons de design de luxe, le Réinvention et agitation : la mode dans les années 90 présente les années 90 comme une époque également remplie d’espoir pour l’avenir et pourtant chargée d’anxiété.

L’exposition présentera huit tendances clés qui ont contribué à définir la décennie tout en se concentrant sur des thèmes qui ont stimulé l’enthousiasme et le changement. Les visiteurs peuvent s’attendre à voir certaines des pièces de mode et des créateurs les plus emblématiques de cette époque, notamment Vivienne Westwood, Tom Ford de Gucci et bien plus encore.

« Conservatrice d’expositions acclamées comme Fairy Tale Fashion, Colleen Hill s’est surpassée avec cette exposition brillante et opportune sur la mode des années 1990, qui est revenue à la mode pour une nouvelle génération », a déclaré la directrice et conservatrice en chef du Museum of FIT. Valerie Steele dans un communiqué.

Si vous prévoyez de visiter la prochaine exposition, nous avons ce qu’il vous faut. Nous avons compilé tout ce que vous devez savoir sur Réinvention et agitation : la mode dans les années 90 au Museum at FIT à New York, y compris à quoi s’attendre et plus encore.

Quel est le Réinvention et agitation : la mode dans les années 90 exposition?

Organisé par Colleen Hill de FIT, Réinvention et agitation : la mode dans les années 90 présentera huit tendances qui ont contribué à définir les années 1990, le terme « agitation » caractérisant certains des thèmes de l’exposition, tels que « les renaissances rétro, la technologie, l’environnementalisme et la réutilisation, et la garde-robe mondiale ».

La galerie d’introduction de l’exposition mettra en évidence les liens entre la mode et la culture pop, de la présence croissante de la mode à la télévision à la renommée toujours croissante des mannequins pendant cette période. Les visiteurs pourront voir des vidéos de défilés des années 90 et des extraits de films et d’émissions tels que Désemparés (1995) et Sexe et la ville (1998) tout au long de la présentation.

La galerie principale présentera plus de 85 vêtements et accessoires qui ont sans aucun doute façonné le style des années 90, avec la plupart des articles sélectionnés dans la collection permanente du Museum of FIT. Certaines caractéristiques de cette décennie incluront des thèmes tels que les renouveaux rétro, le minimalisme, le grunge, la déconstruction et l’avant-garde, et le renouveau du luxe. Il y aura également une section qui explore la mondialisation, la technologie et l’environnement à la mode des années 90.

L’exposition est également accompagnée d’un livre du même titre qui a été écrit par Hill et sera disponible à l’achat chez les principaux libraires.

Ce qui est exposé au Réinvention et agitation : la mode dans les années 90 exposition?

De nombreux créateurs établis d’aujourd’hui, ainsi que certaines des maisons de couture les plus connues au monde, dont Tom Ford chez Gucci et Alexander McQueen chez Givenchy, seront présentés au Réinvention et agitation : la mode dans les années 90 exposition. Les œuvres de John Galliano, Vivienne Westwood et Jean-Paul Gaultier seront également à l’honneur du musée.

Une autre partie de l’exposition explorera également la déconstruction, le terme de mode inventé pour décrire le travail de Martin Margiela et dirigé par plusieurs designers japonais, dont Rei Kawakubo de Comme des Garçons dans les années 1980. Attendez-vous à voir les célèbres chaussures Tabi de Margiela, les ensembles avant-gardistes de Kawakubo et bien plus encore.

Le minimalisme est également devenu populaire, avec le travail de Calvin Klein, Jil Sander et d’autres designers ouvrant la voie à l’esthétique signature avec leurs pièces basiques chics mais simples. Bien sûr, une exposition des années 90 ne serait pas complète sans le grunge, un autre style clé associé à la scène musicale dynamique de la décennie, qui a finalement infiltré l’industrie de la mode, grâce aux designers Marc Jacobs et Anna Sui.

L’environnementalisme et la réduction des déchets étaient d’autres concepts auxquels les designers étaient attachés même dans les années 90, et les visiteurs auront la chance de voir certaines des pratiques de l’époque axées sur la durabilité de designers comme Lamine Kouyaté, dont les vêtements ont été assemblés à partir de matériaux jetés ou indésirables. Les visiteurs peuvent également avoir un aperçu des attitudes et des styles issus de la mondialisation à cette époque, telle qu’elle s’est considérablement développée dans les années 1990, notamment en Europe et aux États-Unis. Certains designers, comme la designer chinoise Vivienne Tam, étaient importants à cette époque car ils étaient inspirés par leur propre héritage.

En plus de la gamme de vêtements de créateurs et de tendances exposées, les visiteurs pourront également profiter des illustrations de 10 styles clés de l’exposition de l’artiste Ruben Toledo, réalisées spécialement pour le musée.

Maison Martin Margiela, Bottines « Tabi », printemps 1990. Don de Richard Martin. Photographie © Le Musée au FIT.
GRUNGE : Anna Sui, ensemble : soie vert olive, tricot acrylique à rayures arc-en-ciel, coton, cuir et caoutchouc, printemps/été 1993, États-Unis. Le musée du FIT, 93.70.1, don d’Anna Sui.
DÉFILÉS : Versace, robe de soirée : crêpe synthétique noir et métal, printemps/été 1994, Italie. Le musée au FIT, 2018.43.1, achat du musée.
RETOUR DE LUXE : Gucci (Tom Ford), robe de soirée et ceinture : jersey blanc mat, et métal doré, automne/hiver 1996, Italie. The Museum at FIT, 97.30.1, don de Gucci.
RETRO REVIVALS : Vivienne Westwood, corset corset : mélange stretch imprimé et Lycra doré, collection « Portrait », automne/hiver 1990, Angleterre. Le musée au FIT, 2019.64.1, achat du musée.
GLOBAL WARDROBE : Vivienne Tam, robe « Mao », nylon stretch imprimé multicolore, 1995, États-Unis. The Museum at FIT, 95.82.6, don de Vivienne Tam.
TECHNOLOGIE : Jean Paul Gaultier, combinaison, tissu stretch nylon et élasthanne imprimé multicolore, automne/hiver 1995, France. Le musée au FIT, 96.66.1, achat musée.
MINIMALISME : Prada, sac à dos : nylon noir et cuir, vers 1993, Italie. Le Musée au FIT, 2017.1.1, donateur anonyme. Images reproduites avec l’aimable autorisation de la FIT

Quand et comment puis-je voir le Réinvention et agitation : la mode dans les années 90 exposition?

Du 19 janvier au 17 avril 2022, le Réinvention et agitation : la mode dans les années 90 L’exposition sera ouverte au Museum at FIT à New York les mercredis, jeudis et vendredis de midi à 20 h HNE, et les samedis et dimanches de 10 h à 17 h HNE. L’exposition est gratuite, avec pour mandat que tous les visiteurs, quel que soit leur statut vaccinal, portent un masque facial lorsqu’ils se trouvent dans le musée. Les protocoles actuels pour COVID-19 sont disponibles sur fitnyc.edu.

DECONSTRUCTION ET AVANT-GARDE : Comme des Garçons, ensemble : laine marine, laine bordeaux, laine grise et toile de coton beige, automne/hiver 1998, Japon. Le musée au FIT, 2003.60.2, achat musée.
MODÈLES : Azzedine Alaïa, ensemble : python vert serpent, printemps/été 1991, France. The Museum at FIT, 2008.65.7, don de Veronica Webb.
DÉCONSTRUCTION ET AVANT-GARDE : Maria Cornejo, costume : mohair de laine rouge, 1999, États-Unis. Le Musée au FIT, 2010.55.1, don de Zero + Maria Cornejo.
RETRO REVIVALS : Yoshiki Hishinuma, robe de soirée : polyester teint shibori rouge et noir et polyester noir, automne/hiver 1996, Japon. The Museum at FIT, 2007.33.1, don de Yoshiki Hishinuma.
ENVIRONNEMENTALISME ET RÉUTILISATION : XULY. Bët (Lamine Kouyaté), ensemble : robe pull, manteau et blouse, pulls multicolores recyclés, laine imprimée marron et nylon rouge, automne/hiver 1994, France. Le Musée au FIT, 95.7.1, don de XULY. Pari.
MINIMALISME : Helmut Lang, robe : tricot de laine noir et olive, 1996, États-Unis. The Museum at FIT, 2003.90.40, don de Dorothy Lieberman, MD.
RETOUR DE LUXE : Céline (Michael Kors), robe de soirée : jersey de soie écrue, mousseline, perles et sequins, automne/hiver 1998, France. Le Musée au FIT, 2004.59.2, don de Céline.
TECHNOLOGIE : Pleats Please (Issey Miyake), robe : polyester imprimé multicolore, automne/hiver 1996, Japon. The Museum at FIT, 97.44.1, don d’Issey Miyake, Pleats Please Issey Miyake, Quest Artist Series #1, Yasumasa Morimura On Please Pleats.Images reproduites avec l’aimable autorisation de la FIT





Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *